J’ai testé le piano Yamaha NP12B, voici ce que j’en pense

Il y a quelques temps je testais pour vous le Yamaha Np-31 qui séduisait énormément les internautes. Je vous présente aujourd’hui le piano numérique Yamaha NP12B, lui aussi de la gamme Piaggero. Modèle réduit du NP-31, celui-ci a à peu de choses près les mêmes caractéristiques que son grand frère.

Piano numérique Yamaha NP-11

Un vrai piano numérique

Si ses performances sont très proches du Yamaha NP-31 que j’avais beaucoup aimé, il n’en reste pas moins qu’il lui manque cruellement un élément essentiel … les touches ! Le NP12B ne compte que 61 touches. Si peu pour un prix pareil et pour le potentiel qu’il pourrait avoir c’est vraiment dommage. Si vous souhaitez apprendre ou vous rapprocher plus d’un piano acoustique alors je vous redirige vers mon test du Yamaha NP-31 qui pourrait mieux vous correspondre. Ceci dit, vous pourriez parfaitement vouloir un instrument plus petit, moins encombrant. Dans ce cas alors le NP12B est fait pour vous ! Comme le NP-31, ce modèle a un design très épuré et des fonctionnalités extrêmement basiques. Il est bon de préciser que ses touches sont légèrement moins agréables que sur le NP-31. On ressent un effet ressort plus accentué. Le dynamisme est également moins prononcé et c’est dommage, cela enlève un peu de sa qualité à l’instrument.

>>>Consulter les avis sur Amazon<<<

Un son faiblard

Le son du NP12B … pauvre de lui ! Ses enceintes de 2 x 2,5 watts ne lui rendent pas justice. Il est doté d’un bon échantillonnage et utilise une technologie de très bonne qualité mais malheureusement la puissance sonore n’est pas au rendez-vous. Mieux vaut choisir d’y brancher un casque et de jouer avec pour avoir un son qui devient tout à coup très bon ! Vous pouvez également choisir de brancher un amplificateur qui vous offrira une meilleure qualité audio.

yamaha np11

Globalement copié/collé du NP-31

A part les deux éléments dont je viens de vous parler, le NP12 est quasiment identique au NP-31. Il est très sympathique à voir, sans boutons partout et très sobre. Il possède 10 sonorités de base et quelques morceaux préenregistrés. Vous pouvez y ajouter un casque et une pédale. Il s’éteint automatiquement après un certain temps d’inactivité. Il peut fonctionner en autonomie grâce à un compartiment de 6 piles. Le modèle ne pèse que 4,5 kg et se range et transporte facilement. Avec un petit 1 m 03 de long il ne prend vraiment pas de place. Le NP12B est, de manière générale, de très bonne facture. Encore un piano dont la conception n’a pas été bâclée et qui trouvera aisément sa place dans les salons, chambres, voitures et, pourquoi pas, dans les campings ! Bref, un NP-31 en plus petit !

Un prix peut-être un peu élevéPiano numérique Yamaha NP-11

Le plus grand regret que j’ai vis-à-vis du Yamaha NP12B c’est son prix. Certes le NP-31 coûte presque 100€ de plus mais 200€ pour le NP12B … non … ça ne passe pas pour moi. Il existe d’autres modèles plus ou moins similaires et moins chers. Yamaha a énormément misé sur la qualité on le constate rapidement. Personnellement à produit similaire j’aurais plutôt opté pour le PSR 50 de Yamaha qui s’éloigne bien plus du piano mais qui, au moins, compte plus de fonctionnalités et est beaucoup moins cher ! C’est une question de goût et on ne peut pas nier ses qualités au NP12B. Il en a séduit plus d’un et continuera à faire des émules.

>>>Obtenir le meilleur prix<<<

Les caractéristiques du NP12B

Ses caractéristiques sont sensiblement les mêmes que le NP-31 à savoir :

  • Un échantillonnage très bien réalisé
  • Un poids plume de 5,7 kg
  • Une autonomie grâce à ses 6 piles
  • Une connectique pour un casque et pédale
  • 61 touches dynamiques
  • 10 sonorités et morceaux prédéfinis
  • Un métronome et un pupitre
  • 2 enceintes de 2 x 2,5 watts
  • Mise hors tension automatique
>>>En savoir plus sur Amazon<<<

On aime / On aime pas

On a aimé :

  • Le design très épuré et agréable
  • Pouvoir l’emmener partout
  • La mise hors tension automatique qui économise l’énergie
  • Ses fonctionnalités très simples
  • Sa prise en main instinctive
  • La qualité de son échantillonnage

On a pas aimé : 

  • La faiblesse du son
  • Son manque d’octaves
  • La sensation de ressort de ses touches
  • Son manque de dynamisme
  • Qu’on puisse distinguer très clairement le bruit des frappes lors du jeu

Pour en finir avec le Yamaha NP12B, je dirais qu’il a certainement son utilité et son public. Je n’ai pas personnellement été conquise, lui préférant de loin le NP-31 dans la même gamme. Au vu de son prix je ne le recommanderais pas non plus pour amuser un enfant. J’ai vraiment du mal à m’imaginer dans quelles conditions on pourrait porter notre choix sur ce modèle plutôt qu’un autre. Il ne se démarque pas vraiment du lot si ce n’est sur sa portabilité qui est, à mon sens, son point fort.